Les femmes d’Abobo instruite sur la problématique de l’accès à l’eau et aux métiers des eaux.

Les femmes d’Abobo instruite sur la problématique de l’accès à l’eau et aux métiers des eaux.

La vision du Gouvernement ivoirien est d’assurer l’accès à l’eau potable à tous et à moindre coût, sur tout le territoire national, à travers le développement d’infrastructures hydrauliques de qualité.

Ainsi, dans l’optique de faire passer le taux d’accès à l’eau potable à 95% à l’horizon 2025, le Gouvernement s’est engagé à : (i) améliorer la gouvernance du secteur ; (ii) sécuriser les ressources mobilisables pour l’alimentation en eau potable ; (iii) réhabiliter et construire des infrastructures d’hydraulique de qualité ; (iv) renforcer les capacités humaines, techniques et financières des acteurs du secteur de l’eau et ; (v) promouvoir les innovations technologiques en matière d’hydraulique.

« Le gouvernement ivoirien met en œuvre, depuis 2017, le programme « Eau pour tous » pour régler le problème d’approvisionnement en eau potable. L’objectif de ce programme, estimé à 1 320 milliards de FCFA, est de permettre à toute la population d’avoir de l’eau potable d’ici à 2030 », a déclaré Monsieur le Ministre de l’Hydraulique Laurent TCHAGBA.

Avec un taux d’accès en 2021 à l’eau potable de 84% en zone urbaine contre 79% en hydraulique villageoise et 11% en hydraulique villageoise améliorée selon les statistiques de 2021, la Côte d’Ivoire poursuit ses actions pour gagner le pari de 100% de couverture.

Pour cela le pays ambitionne mobiliser un investissement de près de 5000 milliards dont plus de 10% réservés au renouvellement des infrastructures pour alimenter 13 millions d’habitants d’ici 2030.

Malgré les efforts consentis par l’Etat de Côte d’Ivoire ;  beaucoup de zones ont un accès limité à l’eau ou ont accès à une eau de mauvaise qualité (trop salée – pleine de fer).

C’est à l’effet de présenter les actions de l’Etat dans le secteur de l’eau, de l’assainissement et promouvoir le droit à l’eau pour tous que le Groupe Thématique « femme », a organisé le mercredi 12 juin 2024, une session sur le thème central ‘‘Eau – Assainissement et Femmes’’ ; avec pour objectif de susciter la participation citoyenne pour améliorer l’accès à l’eau pour tous. Ainsi trois communications ont été dites à cette session. La première a porté sur l’état des lieux de l’accès à l’eau potable en Côte d’Ivoire, la deuxième sur les métiers de l’eau et les opportunités pour les femmes et les jeunes filles et la troisième sur l’assainissement en milieux rural et urbain : Quelles responsabilités des femmes et des jeunes filles ?