Atelier de renforcement de capacités des INDH sur “La lutte contre la corruption pour un meilleur respect des Droits e l’Homme’

Atelier de renforcement de capacités des INDH sur “La lutte contre la corruption pour un meilleur respect des Droits e l’Homme’

L’atelier de renforcement des capacités qui a débuté le mardi 07 Septembre 2021 a refermé ses portes ce mercredi 08 septembre 2021 sur « La lutte contre la corruption pour un meilleur respect des droits de l’Homme ».
Cet atelier, initié par le Conseil National des Droits de l’Homme (CNDH) en partenariat avec l’’AFCNDH, l’AFD et l’OIF avait pour objectif de renforcer les capacités des INDH participantes afin de leur permettre de protéger efficacement les droits des citoyens à travers la prévention et la lutte contre la corruption.
Afin d’atteindre ce but, l’atelier a débuté par le lancement de la cérémonie d’ouverture qui a été ponctuée par 3 allocutions de M.Michel FORST, SG de l’AFCNDH par visio depuis Paris, la Représentante de l’OIF, Mme Delphine Couveinhes Matsumoto, Madame la Présidente du CNDH hôte, Mme Namizara Sangaré ,par Monsieur Epiphane Zoro Bi Ballo, Ministre de la promotion de la bonne gouvernance, du renforcement des capacités et de la lutte contre la corruption et par Madame Aimée ZEBEYOUX, conseillère spéciale à la Présidence.
A la première journée du mardi 07 Septembre 2021 de cet atelier a débuté par la session introductive-la corruption et les droits de l’Homme. A la suite de cette session deux sessions s’en sont suivi. Ce sont pour la session 1 « Améliorer la coopération la coopération entre les acteurs et la session 2 « renforcer la sensibilisation, l’éducation pour prévenir la corruption. A la fin de ces deux sessions, des travaux de groupe ont été effectués. Au cours de la journée du mercredi 08 Septembre 2021, elle a été sanctionnée par deux sessions également, que sont la session 3 « Coordonner la gestion des plaines ou des requêtes et la session 4 « Développer une action ». Cet atelier a pris fin par une mise en place d’un plan de stratégie et le mot de fin Madame la Présidente du CNDH Madame Namizata SANGARE qui n’a pas manqué de remercier toutes les participants qui ont trouvé cet atelier important. Quant à Madame Aimée ZEBEYOUX qui affirme en ces thèmes « Je reste admirative des efforts dégagés par chacun des pays représentés à cette assemblée afin de lutter efficacement, voire éradiquer le phénomène de la corruption et bien évidemment promouvoir et protéger les Droits de l’Homme ». Elle déclare ainsi clore cette rencontre de haut niveau.