CNDH
CNDH

English

Conseil National
des Droits de l'Homme
  

Autorité Administrative Indépendante de protection, de promotion
et de défense des droits de l'homme
Suivez-nous sur :
CNDH
CNDH
CNDH
 
 
LIENS UTILES
 
NEWSLETTER
ACTUALITE
Vous êtes ici : Accueil > ACTUALITE >  24è Session des  Droits  de l’homme : Les conflits sociaux au  cœur des échanges

24è Session des  Droits  de l’homme : Les conflits sociaux au  cœur des échanges

Créer  le cadre d’échanges sur la problématique du des conflits sociaux, en présenter les causes profondes, leur impact sur les Droits de l’Homme et faire des recommandations. Tel est l’objectif de la 24è session du forum des Droits de l’Homme organisée par le Conseil National des Droits de l’Homme (CNDH)  sur le thème : ‘’Droits de l’homme et conflits sociaux’’. Cette rencontre qui  a eu lieu le mercredi 05 juin 2019, au siège du CNDH, a été ponctuée par trois communications. La Communication n°1 ; ‘’Etats des lieux : ‘’Cartographie des conflits sociaux en Côte d’Ivoire’’ a été présentée par M. Bilé Eugène, de  l’Observatoire de la Solidarité et de la Cohésion sociale (Oscs). Après avoir énuméré les différents types de conflits en Côte d’Ivoire, et  regretté leur récurrence, ce cadre de l’OSCS a  précisé que des dispositions sont prises non seulement  pour la mise en place d’un mécanisme d’alerte précoce afin de  prévenir les conflits mais aussi de disposer de données crédibles sur  les conflits en Côte d’Ivoire. Quant à Monsieur  Rodrigue  Koné, sociologue, dont l’intervention a porté sur le thème ‘’Analyse sociologique des causes profondes des conflits sociaux’’, il a fait un rappel historiques des conflits  en Côte d’Ivoire. Avant  d’inviter  l’Etat à créer des mécanismes  de  règlement et de gestion efficaces et crédibles des conflits. La dernière communication ‘’Impact des conflits sociaux sur les Droits de l’homme’’, a été  animée par Me Traoré Drissa,  Vice de la Fédération Internationale des Ligues de Droits de l’Homme (FIDH). Après avoir déploré  les violations des Droits de l’homme liées à ces conflits sociaux, le conférencier a souhaité le renforcement de l’Etat de droit. Pour lui, force  doit être à la loi,  à travers le renforcement du système judiciaire. Selon  lui, c’est à ce prix, que les droits de l’homme  pourront être  protégés partout en Côte d’Ivoire.  Les participants ont salué cette initiative du CNDH qui, en ouvrant le débat sur les conflits sociaux, leur donne l’opportunité d’échanger sur cette problématique, plus que d’actualité surtout avec les récents évènements de Béoumi, ayant fait 14 morts de nombreux blessés.

cndh
CNDH
       Nous contacter

Siège social: Abidjan-Cocody II Plateaux, Rue des Jardins,
Route Vallons, Rue J 77
01 B.P 1374 Abidjan 01
Standard: 22 52 00 90
Fax 22 52 00 99
Ligne verte: 800 00 888
Email: c.centralecndhci@gmail.com