CNDH
CNDH

English

Conseil National
des Droits de l'Homme
  

Autorité Administrative Indépendante de protection, de promotion
et de défense des droits de l'homme
Suivez-nous sur :
CNDH
CNDH
CNDH
 
 
LIENS UTILES
 
NEWSLETTER
ACTUALITE
Vous êtes ici : Accueil > ACTUALITE >  La Côte d’Ivoire se prépare pour son 3ème passage à l’EPU en matière des droits de l’Homme

La Côte d’Ivoire se prépare pour son 3ème passage à l’EPU en matière des droits de l’Homme

 

Dans l’optique de mieux se préparer pour son troisième passage à l’examen périodique universel (EPU), un séminaire de renforcement des capacités des autres parties prenantes ivoiriennes, s’est ouvert mercredi au siège du conseil national des droits de l’homme (CNDH), avec l’appui de l’organisation non gouvernementale, UPR. Info.

« Cette activité répond au souci de notre partenaire de la société civile de préparer l’examen de la Côte d’Ivoire qui aura lieu le 07 mai 2019 à Genève », a d’emblée indiqué le chef de département coopération projet au Conseil national des droits de l’homme (CNDH), Traoré Tidiane.

Il a auparavant expliqué que l’EPU est un mécanisme du conseil national des droits de l’homme qui consiste à évaluer tous les quatre ans et demi la mise en œuvre des droits de l’homme par les Etats membres des Nations-Unies.

« Il s’agit pour les parties prenantes que nous sommes de nous outiller, de préparer des documents relativement au rapport que nous avons soumis comme des sources alternatives d’informations, de sorte que nous puissions échanger avec les ambassadeurs, avec les missions diplomatiques permanentes à Genève dans le cadre d’un plaidoyer que nous allons mener et que nous continuons de mener », a indiqué M. Traoré.

Il a souligné que la Côte d‘Ivoire sera à son troisième passage, le premier ayant eu lieu le 03 décembre 2009 et le second, le 29 avril 2014. « C’est un dialogue constructif, interactif qui permet de passer en revue la mise en œuvre des défis majeurs en terme de droits de l’homme par la Côte d’Ivoire, des recommandations sont formulées depuis 2009 à l’issue des premières évaluations et la Côte d’Ivoire rendra simplement compte de la mise en œuvre des recommandations », a-t-il assuré.

L’expert du CNDH a fait remarquer que, les recommandations portent généralement sur les questions des droits de la femme, de l’enfant, de justice, de l’interaction de la Côte d’Ivoire avec les mécanismes internationaux, (…).

cndh
CNDH
       Nous contacter

Siège social: Abidjan-Cocody II Plateaux, Rue des Jardins,
Route Vallons, Rue J 77
01 B.P 1374 Abidjan 01
Standard: 22 52 00 90
Fax 22 52 00 99
Ligne verte: 800 00 888
Email: c.centralecndhci@gmail.com