CNDH
CNDH

English

Commission Nationale
des Droits de l'Homme
de Côte d'Ivoire  

Organisme indépendant de protection, de promotion
et de défense des droits de l'homme
Suivez-nous sur :
CNDH
CNDH
CNDH
 
 
LIENS UTILES
 
NEWSLETTER
ACTUALITE
Vous êtes ici : Accueil > ACTUALITE >  Déclaration de la Commission Nationale des Droits de l’Homme de Côte d’Ivoire relative à la journée internationale de la femme africaine

Déclaration de la Commission Nationale des Droits de l’Homme de Côte d’Ivoire relative à la journée internationale de la femme africaine

 

L’histoire de l’Afrique est marquée par des femmes d’influence qui sont aujourd’hui une source de fierté et d’espoir pour les Africaines.

Au lendemain de l’indépendance de certains de leurs pays, des femmes d’Afrique, décidèrent de s’unir afin de conjuguer leurs efforts pour l’émancipation de la femme sur le continent Africain. Ainsi, le 31 juillet 1962, a été créée à Dar-es-Salam, la Conférence des Femmes Africaines, première organisation féminine d’Afrique qui deviendra Organisation Panafricaine des Femmes à la suite du Congrès de Dakar ou la date du 31 juillet a été consacrée « Journée de la Femme Africaine ».

Cette journée  est l’occasion de redorer le blason des femmes Africaines et de mener des réflexions sur les  droits des femmes dans la société africaine en rendant hommage à celles qui occupent des places importantes dans les structures de pouvoir de leurs pays et qui participent activement aux luttes pour l’émancipation de leurs peuples.  Le rôle historique joué par les femmes en Afrique témoigne de leur capacité à réaliser et à conduire des changements sur le Contient.

            Les femmes représentent plus de la moitié de la population en Afrique. Mais, force est de constater qu’elles passent souvent pour des citoyennes de seconde zone. Mise à part quelques exceptions dans certains pays, elles subissent des discriminations d’ordre économique et social. Très peu ont la possibilité d’hériter de leurs parents ou de leurs défunts époux, elles accèdent difficilement à la propriété foncière, subissent des violences conjugales et sont globalement absentes des sphères de décisions politique et économique. Malgré tous ces obstacles, les femmes Africaines sont les piliers de la cellule familiale et jouent un rôle clé pour le développement durable.

La Commission Nationale des Droits de l’Homme de Côte d’Ivoire (CNDHCI) constate qu’il est impératif de mettre en place de façon concertée des politiques en faveur de ces vaillantes femmes à l’effet d’assurer leurs droits.

Par conséquent, elle :

-          invite le Gouvernement ivoirien à prendre des mesures appropriées de promotion et de protection de la femme relativement au Protocole à la Charte Africaine des Droits de l’Homme et des Peuples relatif aux Droits des femmes auquel l’Etat de Côte d’Ivoire est partie ;

-          invite les organisations de la société civile à redoubler d’efforts et à coordonner leurs actions pour relever les défis liés à l’autonomisation des femmes.

La CNDHCI, dans le cadre de sa mission de promotion des Droits de l’Homme en général et de ceux de la femme en particulier, réaffirme sa détermination à s’engager à œuvrer énergiquement pour l’émancipation des femmes.

Œuvrons pour la femme Africaine !

Bonne fête aux Femmes et Filles de la Cote d’Ivoire !

Bonne fête aux Femmes d’Afrique !

 

Fait à Abidjan, le 31 Juillet 2018

                                                                                                                                                                                                                                                                               La Présidente        

                                                                                                          

Namizata SANGARE

 

cndh
CNDH
       Nous contacter

Siège social: Abidjan-Cocody II Plateaux, Rue des Jardins,
Route Vallons, Rue J 77
01 B.P 1374 Abidjan 01
Standard: 22 52 00 90
Fax 22 52 00 99
Ligne verte: 800 00 888
Email: c.centralecndhci@gmail.com