CNDH
CNDH

English

Commission Nationale
des Droits de l'Homme
de Côte d'Ivoire  

Organisme indépendant de protection, de promotion
et de défense des droits de l'homme
Suivez-nous sur :
CNDH
CNDH
CNDH
 
 
LIENS UTILES
 
NEWSLETTER
ACTUALITE
Vous êtes ici : Accueil > ACTUALITE >  EN MISSION A GENEVE NAMIZATA SANGARE PRESENTE LES AVANCEES EN DROITS DE L’HOMME EN COTE D’IVOIRE

EN MISSION A GENEVE NAMIZATA SANGARE PRESENTE LES AVANCEES EN DROITS DE L’HOMME EN COTE D’IVOIRE

Présente à Genève en Suisse dans le cadre de la réunion annuelle de l’Alliance Mondiale des Institutions Nationales des Droits de l’Homme (GANHRI), une délégation de la Commission Nationale des Droits de l’Homme de Côte d’Ivoire (CNDHCI) conduite   par la présidente de ladite institution,  Madame Namizata SANGARE, a rencontré des représentants des Organisations Internationales Non Gouvernementales, membres du Comité des droits économiques, sociaux et culturels des Nations Unies (ECOSOC), le mardi 20 février 2018.  Il s’est agi, au cours de cette séance de travail, pour la CNDHCI de présenter les actions qu’elle mène depuis la fin du mandat de l’Expert Indépendant Mohamed Ayat et de l’ONUCI dont elle a hérité des activités résiduelles. Au nombre de ces actions, les campagnes nationales de sensibilisation des populations sur la migration irrégulière dans toutes les régions du pays, les visites des lieux privatifs de liberté et la détention préventive, les activités du mécanisme CNDHCI-FACI, le point sur le processus de la réforme de la loi instituant la CNDHCI, et  la nouvelle demande d’accréditation de l’Institution au Sous-comité en accréditation.

S’agissant des interactions avec les mécanismes internationaux, la CNDHCI a relevé les efforts faits par la Côte d’Ivoire pour tenir ses engagements. A savoir les dépôts des rapports au Comité des Droits de l’Enfant (29 novembre 2017), au Comité contre la Torture (19 décembre 2017), présenté le rapport au Comité d’Experts Africains pour les Droits et le Bien-Etre de l’Enfant, à la Commission Africaine des Droits de l’Homme et des Peuples (octobre 2016). Toutefois, elle reconnait qu’il reste encore des efforts notables à faire pour les ratifications de la Convention contre les Disparitions forcées, la Convention pour les droits des travailleurs migrants et des membres de leur famille, le Protocole 2 au Pacte International relatif aux Droits Civils et Politiques visant à abolir la peine de mort…

Pour terminer, Madame Namizata Sangaré a rassuré les Organisations Internationales de la volonté de la Côte d’Ivoire et de la CNDHCI à œuvrer pour relever les défis  pour renforcer l’état de droit.

C’est pourquoi, elle a sollicité des organisations un appui en termes de plaidoyer,  une collaboration et un accompagnement, le partage d’informations et de bonnes pratiques.

cndh
CNDH
       Nous contacter

Siège social: Abidjan-Cocody II Plateaux, Rue des Jardins,
Route Vallons, Rue J 77
01 B.P 1374 Abidjan 01
Standard: 22 52 00 90
Fax 22 52 00 99
Ligne verte: 800 00 888
Email: c.centralecndhci@gmail.com